Radio Gazelle, Marseille 98 fm

 Gazelle Info

2020 : si c’était la fin des bouchons à marseille ?

2020 : si c’était la fin des bouchons à marseille ?
mars 09
20:21 2015

La communauté urbaine annonce une baisse de 30 % du trafic au grand centre-ville, dans cinq ans. Explications

2020 année charnière. 2020 année révolutionnaire même. Les verrous de la circulation, autrement dit les bouchons qui se forment aux heures de pointe, vont peut-être sauter dans cinq ans. Rien n’est sûr évidemment.

Mais les grandes manoeuvres, entreprises par la communauté urbaine MPM, pourraient faire fondre les embouteillages. Tout porte à croire que l’année 2020 sera une date-clé. D’abord parce que le tram doit s’étendre, côté sud jusqu’à Dromel, côté nord jusqu’au Marché aux Puces (Bd Capitaine Gèze). Ensuite parce que la L2 Est et Nord ne devrait plus être le mirage qui alimente toutes les polémiques mais relier l’A50 depuis St-Loup jusqu’à l’A7 aux Arnavaux : exit le transit par le Jarret ou le tunnel Vieux-Port. Enfin parce que le BUS (Boulevard Urbain Sud) pourrait venir « perforer » le secteur sud-sud est, soit l’axe Pointe-Rouge – Florian (St-Loup) et détourner ainsi les véhicules du centre-ville.

Accords financiers

À ce sujet, Guy Teissier, patron de MPM, a peut-être réussi un « coup ». Ce BUS ne devait pas être aménagé avant 2026 en vertu d’un accord passé entre Jean-Claude Gaudin, alors président de MPM, et la société du Tunnel Prado Carénage. Pourquoi un tel accord ? Parce qu’un BUS avant 2026 (fin du contrat de concession) aurait pu « saigner » financièrement le gestionnaire du tunnel qui aurait vu bien des voitures s’en détourner. Alors, pour se prémunir contre une telle mésaventure, on a ajouté au contrat la clause léonine : pas de BUS avant 2026, soit avant la fin du contrat de concession du tunnel dont l’exploitation pourrait revenir à la communauté urbaine.

 

Et c’est là que Guy Teissier entre en jeu. Un nouvel accord pourrait permettre au gestionnaire du tunnel de prolonger sa concession. En échange, il remettrait en état le rond-point Arthur Scott à Menpenti et il renoncerait à la fameuse clause. On dit même que, toujours en échange, il se verrait attribuer l’aménagement du tunnel Schloesing (aspirateur de voitures vers le tunnel Carénage) qui sera prêt aussi… en 2020.

On revient à l’année charnière en rappelant d’abord les mots de Lionel Royer-Perreaut, bras droit de Guy Teissier : « Tout sera fait dans le strict respect de la loi. » En 2020, MPM a prévu que la L2 Nord, aux heures de pointe, absorbe 5 850 voitures, la L2 Est 9 500, le BUS 3 600.

Autant de voitures qui éviteraient le Vieux-Port où le flux automobile passerait de de 7 700 à 6 200 en 2020. Côté Jarret, on comptabiliserait, dans cinq ans, 3 500 véhicules contre 4 600 toujours aux heures de pointe. Conséquence, le trafic dans le grand centre-ville pourrait diminuer de près de 30 %. Quand on sait qu’il avait déjà « chuté » de près de 80 % sur le quai du Port (celui de la mairie), on peut penser que l’espace va s’ouvrir un peu plus aux piétons en 2020. Année d’élections à la Métropole. Guy Teissier semble avoir pensé à tout.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d149027545/htdocs/.gazelle/wp-content/themes/gazelle/includes/single/post-tags.php on line 5
Partage

Articles connexes

0 Commentaires

Pas encore de commentaires!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter une?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

mars 2015
L M M J V S D
    Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031