(ALI MARTINIKY / FRANCE 3)

Le ramadan a commencé, jeudi 18 juin, à l’aube, en France. Mais ce mois de jeûne risque de faire le beurre des commerçants. « Contrairement à ce que l’on pense, pendant le ramadan, on mange beaucoup plus que pendant le reste de l’annéeexplique un client d’une petite boucherie marseillaise. On a envie de découvrir beaucoup plus de plats (…), ce qui demande beaucoup plus d’ingrédients. »

Les supermarchés répondent à la « demande des clients »

Même la grande distribution adapte son offre pour répondre aux besoins des musulmans, qui jeûneront dix-huit heures par jour, durant les quatre prochaines semaines. « On le faitdepuis cinq ans (…) pour répondre à une demande de nos habitants », explique l’un des managers d’un hypermarché de Marseille (Bouches-du-Rhône), où s’est rendu France 3. Et pour cause : le magasin triple le chiffre d’affaires de son rayon « produits du monde » pendant cette période.