Radio Gazelle, Marseille 98 fm

 Gazelle Info

Mort de l’acteur égyptien Omar Sharif

juillet 10
20:35 2015

Un acteur de légende s’est éteint. Omar Sharif, star des films cultes Lawrence d’Arabie (1962) et Docteur Jivago (1965), est décédé à l’âge de 83 ans, annonce la chaîne d’information Al-Arabiya.

«Omar Sharif est mort d’une crise cardiaque ce vendredi après-midi dans un hôpital du Caire», a déclaré son agent Steve Kenis à la BBC.  Le comédien à la célèbre moustache souffrait de la maladie d’Alzheimer, avait indiqué son agent en mai.

Films cultes et Golden Globes

Né Michel Chalhoub le 10 avril 1932 à Alexandrie, dans une famille de négociants en bois précieux d’origine syro-libanaise, il fut élevé dans le rite grec-catholique melkite. Il se convertit à l’islam avant son mariage avec la star égyptienne Faten Hamama, l’icône du cinéma arabe, décédée en janvier– avec qui il aura un fils, Tarek. Le couple, l’un des plus glamours et les plus charismatiques du cinéma égyptien, avait par la suite divorcé en 1974 alors que l’acteur, déjà célèbre en Egypte, lançait sa carrière à Hollywood. Cela n’avait pas empêché Omar Sharif de la décrire comme le seul amour de sa vie.

Incarnation d’un certain «éternel masculin» (titre de son autobiographie parue en 1976), l’acteur à l’élégante moustache et à la voix rauque assurera n’être plus jamais tombé amoureux et démentira la plupart des conquêtes qui lui seront prêtées.

Une carrière lancée par Youssef Chahine

La carrière du mythique acteur avait été lancée par le réalisateur égyptien Youssef Chahine, qui le fait tourner en 1954 dans Ciel d’enfer. Avec sa femme pour partenaire, il jouera son premier rôle occidental dans La châtelaine du Liban de Richard Pottier, en 1956.

Il avait reçu deux Golden Globes et une nomination aux Oscars en 1963 pour le rôle de Sherif Ali dans Lawrence d’Arabie, de David Lean, où il donnait la réplique à Peter O’Toole.

Omar Sharif dans Lawrence d’Arabie, en 1963. © Park Circus

C’est à nouveau David Lean qui lui offrait trois ans plus tard, en 1966, un autre grand rôle dans un film culte, Docteur Jivago, qui lui valut un second Golden Globe.

Géraldine Chaplin et Omar Sharif dans Docteur Jivago (1966). David Lean. 

Omar Sharif avait débuté en 1954 dans Ciel d’enfer, de Youssef Chahine, le plus célèbre des cinéastes égyptiens, mort en 2008.

Omar Sharif a aussi joué dans Funny Girl face à Barbra Streisand (1968).

Omar Sharif et Barbara Streisand. 

A partir des années 70, l’acteur a beaucoup travaillé en France. En 1968, il donnait la réplique à Catherine Deneuve dans Mayerling et en 1971 à Jean-Paul Belmondo dans Le Casse, d’Henri Verneuil.

De «Monsieur Ibrahim» à «Rock the Casbah»

En 2003, Omar Sharif avait fait un retour marquant avec le rôle titre de Monsieur Ibrahim, adapté du roman d’Eric-Emmanuel Schmitt. Il avait reçu le César du meilleur acteur et un Lion d’Honneur au festival de Venise.

En 2013, l’acteur avait participé à Rock The Casbah, de la réalisatrice marocaine Laïla Marrakchi.

Partage

Articles connexes

juillet 2015
L M M J V S D
« Juin   Août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031